top of page

Les animations possibles pour les enfants du cycles 1 :
 

1.png
20.png

Spectacle sur la différence et le handicap 
"Le voyage de Mauricette au pays de la différence"

Spectacle connaissance de soi et bien vivre-ensemble

"Bisous Cailloux, les Émotions"  

Objectif de sensibilisation : Découvrir le pouvoir des mots et que cela active des émotions

A partir de conte, de chansons et de la réflexion collective, le but est de travailler le vivre ensemble et la compétence psychosociale de l'intelligence émotionnelle pour permettre aux enfants de réaliser que les mots utilisés peuvent avoir une incidence sur autrui et dans la relation. 

 

Cette animation encourage aussi l'écoute de soi et de l'autre, l'empathie. Mais aussi la compréhension que les émotions sont importantes. En effet, écoutons les nous parler pour mieux nous en occuper. Ceci évitera que nos émotions s'occupent de nous, mais d'une manière qui ne nous conviendra pas...! 

Durée : environ 35 minutes 

Microphone Icône Brown

Spectacle différence, empathie et vivre-ensemble
Balthazar le petit renard

Objectif de sensibilisation : différence, moqueries, développer l'empathieacceptation.

Cette histoire musicale (avec peluches et marionnettes) permet d’apprendre à s’accepter tel que nous sommes et accepter l’autre dans sa singularité. Elle montre combien cela abîme d’être rejeté, moqué par les autres. Elle cherche donc à nourrir la notion d’auto-empathie et d’empathie chez chacun. Le voyage de Balthazar permet également d’illustrer combien le pouvoir des mots est important ; il peut nous aider à transformer le négatif en positif pour prendre soin de notre bien-être.

Durée : environ 35 minutes

Spectacle différence, pouvoir des mots,vivre-ensemble
"Mon totem bienveillant"

Objectif de sensibilisation : différence, moqueries, développer sa confiance en soi, pouvoir des mots, acceptation de soi et de l'autre dans sa singularité.

Il s'agit d'une histoire musicale sur le thème amérindien qui permet d'apprendre à s'accepter tel que nous sommes et accepter l'autre dans sa singularité. 

Nous définirons la différence et travaillons sur le concept bisous/cailloux donc du bien vivre avec soi et avec les autresNous abordons les moqueries et pourquoi il est important de ne pas se moquer. 

Nous cherchons à nourrir l'empathie en se mettant à la place de l'autre qui reçoit des mots cailloux, puis des mots bisous. 

Ce voyage permet aussi aux spectateurs de découvrir la force des pensées positives et de donner l'envie de muscler son cerveau à se concentrer sur le positif plutôt que sur le négatif.

Durée : environ 35 minutes

Favoriser 𝙡’𝙚𝙨𝙩𝙞𝙢𝙚 𝙙𝙚 𝙨𝙤𝙞 chez les enfants, est un sujet passionnant que nous développons avec plusieurs outils, dont notre concept de la «𝘾𝙤𝙘𝙘𝙞𝙣𝙚𝙡𝙡𝙚 𝙙𝙪 𝙗𝙤𝙣𝙝𝙚𝙪𝙧© ». 

 

Suite à la formation d’Amandine à l’université de la Paix, en Belgique, de nouveaux apprentissages sont venus renforcer notre concept existant et, accentuer ce désir à développer davantage, notre approche du sujet avec les enfants. 

 

Puisque nous sommes convaincues que développer l’estime de soi, permet aussi de prendre soin du 𝙫𝙞𝙫𝙧𝙚-𝙚𝙣𝙨𝙚𝙢𝙗𝙡𝙚 et d’agir en prévention des situations de maltraitances. 

 

Ça semble logique ! 

 

Plus on se sent bien avec « soi-m’aime », que l’on se connaît, que l’on sait sa juste valeur, moins on ressent le besoin d’abîmer, d’utiliser, de critiquer l’autre pour se sentir plus important, « mieux que » dans le regard d’autrui… et cette sensibilisation peut commencer tôt ! 

 

Par exemple, dernièrement, nous avons accompagné un groupe de MS/GS sur le sujet, mais de manière adaptée. Puisque comme le stipule Germain DUCLOS:  

 

« 𝘤𝘩𝘦𝘻 𝘭’𝘦𝘯𝘧𝘢𝘯𝘵 𝘥𝘦 3 à 6 𝘢𝘯𝘴, 𝘰𝘯 𝘯𝘦 𝘱𝘦𝘶𝘵 𝘱𝘢𝘴 𝘱𝘢𝘳𝘭𝘦𝘳 𝘥’𝘦𝘴𝘵𝘪𝘮𝘦 𝘥𝘦 𝘴𝘰𝘪. 𝘐𝘭 𝘴’𝘢𝘨𝘪𝘵 𝘥𝘦 𝘴𝘰𝘯 𝘱𝘳é𝘥é𝘤𝘦𝘴𝘴𝘦𝘶𝘳, 𝘭𝘦 𝘤𝘰𝘯𝘤𝘦𝘱𝘵 𝘥𝘦 𝘴𝘰𝘪, 𝘤’𝘦𝘴𝘵-à-𝘥𝘪𝘳𝘦 𝘶𝘯𝘦 𝘪𝘮𝘢𝘨𝘦 𝘥𝘦 𝘭𝘶𝘪-𝘮ê𝘮𝘦 𝘭𝘪é𝘦 à 𝘶𝘯 𝘱𝘢𝘴𝘴é 𝘵𝘳è𝘴 𝘳é𝘤𝘦𝘯𝘵. 𝘓’𝘦𝘯𝘧𝘢𝘯𝘵 𝘢 𝘦𝘯𝘤𝘰𝘳𝘦 𝘶𝘯𝘦 𝘱𝘦𝘯𝘴é𝘦 𝘮𝘢𝘨𝘪𝘲𝘶𝘦 𝘦𝘵 𝘯𝘢ï𝘷𝘦 𝘥𝘦 𝘭𝘶𝘪 𝘦𝘵 𝘯𝘦 𝘱𝘦𝘶𝘵 𝘴’𝘢𝘯𝘢𝘭𝘺𝘴𝘦𝘳 𝘥𝘦 𝘧𝘢ç𝘰𝘯 𝘤𝘳𝘪𝘵𝘪𝘲𝘶𝘦. »

 

En effet, l’enfant entre 3 et 6 ans n’entretient pas encore ce monologue intérieur pour juger sa valeur. Il se manifeste dès lors qu’il acquiert la pensée logique, à partir de 7/8 ans. 

 

En réponse à ces connaissances, nous avons donc préparé la proposition d’un « 𝙏𝙚𝙧𝙧𝙚𝙖𝙪 », à partir de notre symbole de la 𝘾𝙤𝙘𝙘𝙞𝙣𝙚𝙡𝙡𝙚 𝙙𝙪 𝙗𝙤𝙣𝙝𝙚𝙪𝙧©. L’objectif est de permettre à l’enfant de bénéficier, le plus tôt possible, d’un éveil sur le sujet et de conseils pour construire son estime de soi, socle du bien-être individuel et par conséquent, collectif…

 

𝐋𝐚 𝐩𝐚𝐢𝐱 𝐢𝐧𝐭é𝐫𝐢𝐞𝐮𝐫𝐞 𝐟𝐚𝐯𝐨𝐫𝐢𝐬𝐞 𝐥𝐚 𝐩𝐚𝐢𝐱 𝐞𝐱𝐭é𝐫𝐢𝐞𝐮𝐫𝐞, 𝐚𝐥𝐨𝐫𝐬 𝐩𝐫𝐞𝐧𝐨𝐧𝐬 𝐬𝐨𝐢𝐧 𝐝𝐞 𝐧𝐨𝐭𝐫𝐞 𝐜𝐨𝐜𝐜𝐢𝐧𝐞𝐥𝐥𝐞 𝐝𝐮 𝐛𝐨𝐧𝐡𝐞𝐮𝐫 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐧𝐨𝐭𝐫𝐞 𝐛𝐢𝐞𝐧 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐮𝐧.

 

>>> Amandine et Mauricette

 

Intéressé.e.s par le sujet ? 

Contactez-nous.

bottom of page